En direct

L'UA "rejette totalement" la déclaration d'indépendance du Nord Mali

 

 L’Union africaine a annoncé vendredi  qu’elle "rejetait totalement la prétendue déclaration +d’indépendance+" du  Nord-Mali proclamée par un groupe touareg.    Le président de la Commission de l’UA, Jean Ping, a ajouté dans un  communiqué qu’il "condamnait fermement cette annonce, qui est nulle et sans  aucune valeur", et qu’il "appelait toute la communauté internationale à  soutenir pleinement cette position de principe de l’Afrique".    La rébellion touareg du Mali a proclamé vendredi l’indépendance du  territoire de l’Azawad dans le nord du Mali. La proclamation d’indépendance a  été faite par un porte-parole en France du Mouvement national de libération de  l’Azawad (MNLA, rébellion), Mossa Ag Attaher. Une semaine après le coup d’Etat militaire qui a renversé le 22 mars à  Bamako le président Amadou Toumani Touré, ces trois régions sont tombées en  trois jours aux mains du MNLA, du mouvement islamiste Ansar Dine appuyé par des  éléments d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et d’autres groupes criminels. S’exprimant au nom de l’UA, M. Ping a souligné "le principe fondamental de  l’intangibilité des frontières héritées par les pays africains à leur accession  à l’indépendance et a réitéré l’attachement indéfectible de l’UA à l’unité  nationale et à l’integrité territoriale de la République du Mali".    "L’UA et ses Etats membres ne ménageront aucun effort pour contribuer à  rétablir l’autorité de la République du Mali sur l’ensemble de son territoire  national et mettre un terme aux attaques perpetrées par des groupes armés et  terroristes dans la partie nord du pays", poursuit le communiqué.
 
  Algerie – ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!