En direct

l'UE appelle au respect de la transition démocratique

    

      L’Union européenne a salué lundi  "l’étape majeure" de l’élection présidentielle en Egypte mais a appelé au  respect de la transition démocratique alors que l’armée vient de s’octroyer de  vastes prérogatives.    "Les élections présidentielles sont une étape majeur dans la transition  démocratique de l’Egypte", a estimé Maja Kocijancic, porte-parole de la chef de  la diplomatie européenne Catherine Ashton.    Mais des questions se posent sur le statut du parlement et du processus  constitutionnel qui pourraient limiter les progrès réalisés à ce jour, a-t-elle  relevé, a souligné la porte-parole, estimant que la situation institutionnelle  et légale devait être "clarifiée le plus vite possible".    "Une chose est claire, la transition démocratique ne doit pas être remise  en question", a-t-elle martelé. Celle-ci doit "respecter les aspirations du  peuple égyptien et ses demandes en matière de dignité, démocratie et liberté".    L’armée au pouvoir en Egypte a de nouveau promis lundi de remettre avant le  30 juin le pouvoir au nouveau chef de l’Etat issu de l’élection présidentielle  dont le second tour s’est tenu samedi et dimanche.    Le Conseil suprême des forces armées (CSFA) va transférer le pouvoir au  nouveau président "d’ici le 30 juin", a assuré un général au cours d’une  conférence de presse, même si le président aura peu de marge de manoeuvre  compte tenu des vastes prérogatives que l’armée s’est octroyée dimanche soir.    Le candidat des Frères musulmans Mohammed Morsi a revendiqué lundi la  victoire à l’élection présidentielle en Egypte mais son rival, Ahmad Chafiq, le  dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, a assuré pour sa part que des  résultats encore provisoires le plaçaient en tête.    Dimanche soir, le CSFA a annoncé dans une Déclaration constitutionnelle  amendée qu’il exercerait le pouvoir législatif jusqu’à l’élection d’une  nouvelle Assemblée du peuple, à une date non précisée, après la dissolution  samedi de la chambre des députés, dominée par les Frères musulmans.
 
 
 Algerie – ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!