En direct

L'UE appuie l'adhésion de l'Algérie à l'OMC

  •    "Nous n’avons pas l’impression de bloquer les négociations sur l’accession  de l’Algérie à l’OMC. Au contraire nous sommes en train de les appuyer", a indiqué Mme Baeza lors d’une conférence de presse à Alger.
  •  
  •    L’Algérie a entamé en 1987 des négociations d’adhésion à l’OMC qui butent encore sur l’ouverture des services énergétiques à la concurrence internationale et la double tarification du prix de l’énergie entre le marché intérieur et l’international.
  •  
  •    Concernant l’accord d’association conclu en 2002 entre l’Algérie et l’UE, Mme Baeza a estimé que "ses fruits ne seront réellement visibles qu’au terme du démantèlement tarifaire par l’Algérie prévu pour 2016".
  •  
  •    "C’est à compter de 2016 que les entreprises européennes seront plus  animées à venir investir en Algérie, car elles vont pouvoir importer les équipements (européens) et exporter leurs produits sans payer de droits de douanes", a-t-elle dit.
  •  
  •    Elle a précisé que le coût des projets d’investissements lancés dans le cadre de ce partenariat s’élève à 500 millions d’euros.
  •  
  •    L’ambassadrice a également indiqué que la coopération entre l’UE et l’Algérie "progresse de façon satisfaisante dans différents domaines à l’instar de la modernisation de l’économie algérienne".
  •  
  •    "Une enveloppe de 2,2 milliards d’euros a été allouée par l’UE au soutien du processus de réforme économique, du secteur des finances, des banques et assurances, de l’industrie (PME-PMI), du commerce, de la poste et télécommunications et à la gestion des ports en Algérie durant la période 2007-2010", a-t-elle dit.
  •  
  •    Concernant la coopération énergétique, elle a indiqué que les deux parties ont entamé des "discussions préliminaires visant la conclusion d’un mémorandum d’entente entre l’Algérie et l’UE sur l’énergie". Mais elle a précisé que "les négociations (sur cette question) n’ont pas encore été engagées".
  •  
  •    L’Algérie est le 3e fournisseur de gaz de l’Europe après la Russie et son 13e fournisseur de pétrole.
  •  
  • Ennaharonline/ AFP
  •  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!