En directEconomieAlgérie

L’UGTA tiendra les 21 et 22 juin prochains son 13ème congrès national

Algérie – Le 13ème congrès national de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) se tiendra les 21 et 22 juin prochains, a indiqué dimanche la centrale syndicale.

La commission nationale chargée de préparer ce 13ème congrès a établi sa feuille de route dont la première phase sera lancée dès le 4 mai prochain.

Cette première étape qui devrait prendre fin le 16 mai sera consacrée à l’étude et l’amendement des statuts et du règlement intérieur de l’UGTA par les groupes (Est, Ouest, Centre, Sud et Fédérations).

La deuxième phase prévue du 12 au 16 mai sera consacrée à la finalisation des avants-projets des statuts et du règlement intérieur de l’UGTA par les groupes, alors que la troisième phase programmée du 18 mai au 19 juin devra permettre de dégager des congressistes délégués au 13ème congrès et la tenue des congrès régionaux.

La quatrième et dernière phase de la feuille de route établi par la commission nationale prévoit la tenue du 13ème congrès de l’UGTA.

Le secrétaire général du syndicat, Abdelmadjid Sidi Saïd avait déclaré qu’il ne se représentera pas pour un nouveau mandat.

« Le mandat actuel prendra fin le 10 janvier 2020, toutefois nous avons décidé d’avancer la date de l’organisation du 13ème congrès de l’UGTA », avait-il déclaré à l’APS en marge d’une réunion de coordination à huit-clos regroupant les membres du comité exécutif national de l’UGTA.

« Nous avons convenu de créer une commission nationale de préparation du 13ème congrès, qui tiendra, une réunion pour mettre en place les mécanismes et les mesures préparatifs du congrès ainsi que la date exacte de sa tenue », a-t-il souligné.

Selon M. Sidi Said, il a été décidé, à l’unanimité lors de cette réunion de coordination organisée par les membres du comité exécutif de l’UGTA, de continuer à respecter le règlement intérieur ainsi que le statut particulier de la Centrale syndicale.

 

 

 

 

 

APS

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. LE SYNDICALISTE UGTA DE L’OFFICE NATIONAL DE LA MÉTÉOROLOGIE EN L’OCCURENCE SAHRAOUI BOUALEM A SAISI D’INNOMBRABLES FOIS LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA CENTRALE SYNDICALE UGTA EN L’OCCURENCE SIDI SAID PAR DES PLAINTES A L’ENCONTRE DU SYNDICAT D’ENTREPRISE DE L’OFFICE NATIONAL DE LA MÉTÉO QUI A ÉTÉ PRIS EN OTAGE
    PAR LA DIRECTION DE CETTE ENTREPRISE QUI A PRODUIT UNE CONVENTION COLLECTIVE DES TRAVAILLEURS DE 2018 DONT LE CONTENU A ÔTÉ DE NOMBREUX ACQUIS SALARIAUX ET PROFESSIONNELS DES TECHNICIENS MÉTÉOROLOGISTES QU’ILS ONT OBTENU AVEC LES PRÉCÉDENTES CONVENTIONS COLLECTIVES PRÉCÉDENTES TELLES QUE LA CONVENTION 2013 .CETTE DIRECTION D’ENTREPRISE MÉTÉOROLOGIQUE A GRAVEMENT NUI AUX INTÉRÊTS DES TECHNICIENS MÉTÉOROLOGISTES EN PROCÉDANT NON SEULEMENT A PRODUIRE CETTE PERTE DE LEURS ACQUIS ARRACHES DE LONGUE DATE DURANT LEURS CARRIÈRES PROFESSIONNELLES VIA CETTE NOUVELLE CONVENTION COLLECTIVE DES TRAVAILLEURS DE L’ANNÉE 2018 MAIS ELLE A UTILISE CETTE CONVENTION AVEC LA COMPLAISANCE DU SYNDICAT D’ENTREPRISE MAFIEUX SOUS L’EMPRISE DE CETTE DIRECTION UNE RÉTROGRADATION DE CES TECHNICIENS MÉTÉOROLOGISTES AU GRADE D’AGENTS TECHNIQUES MÉTÉO DONT LE GRADE N  »EXISTE MÊME PAS DANS DANS LA HIÉRARCHISATION DES GRADES DES FILIÈRES DE LA MÉTÉOROLOGIE . TOUTE LES PLAINTES AINSI ADRESSÉES A SIDI SAID PAR LES SOINS DU SYNDICALISTE SAHRAOUI BOUALEM POUR DÉNONCER CETTE DÉRIVE CORRUPTIBLE MAFIEUSE DU SYNDICAT D’ENTREPRISE DE L’OFFICE NATIONAL DE LA MÉTÉO PRIS EN OTAGE PAR CETTE DIRECTION DE LA MÉTÉO POUR DES INTÉRÊTS OCCULTES N’ONT PAS ABOUTI
    FAVORABLEMENT POUR STOPPER CETTE DÉRIVE GRAVISSIME ORCHESTRÉE PAR L’EMPLOYEUR ET CE PARTENAIRE SOCIAL QUI A FAILLI A SA NOBLE MISSION DE DÉFENDRE LES INTÉRÊTS DU CORPS DES MÉTÉOROLOGISTES ET S’ETRE EMPLOYÉ EXCLUSIVEMENT A DÉFENDRE LE CORPS COMMUN ET ADMINISTRATIF DE CETTE ENTREPRISE ÉTATIQUE DONT FONT PARTIE LES MEMBRES DE LA FAMILLE DE CE PARTENAIRE SOCIAL UGTA ET DE CET EMPLOYEUR PLACÉ SOUS TUTELLE DU MINISTÈRE DES TRANSPORTS QUI AUJOURD’HUI SERAIT INSÉRÉ DANS LE COLLIMATEUR DE LA JUSTICE . EN FAIT , SIDI SAID N’A JAMAIS DAIGNE ENTENDRE LES CRIS DE DÉTRESSE DE CE SYNDICALISTE UGTA DE L’OFFICE MÉTÉO EN L’OCCURENCE SAHRAOUI BOUALEM ET IL A FAILLI DONC A SA MISSION DE RESPONSABLE SUPRÊME DE L’UGTA . SIDI SAID S’EST AFFAIRE A TOUT FAIRE ( LA POLITIQUE , LE BUSINESS LES AFFAIRES D’ENRICHISSEMENT PERSONNEL…..ETC ET CE A L’EXCEPTION D’EXERCER SA RESPONSABILITÉ DE SYNDICALISTE . A DÉFAUT D’UNE INTERVENTION DU HAUT RESPONSABLE SYNDICAL DE L’UGTA ( SIDI SAID ) LE SYNDICALISTE UGTA DE MÉTÉO ALGÉRIE EN L’OCCURENCE SAHRAOUI BOUALEM A MENÉ UNE BATAILLE JUDICIAIRE VICTORIEUSE DURANT 2 ANNÉES ENTIÈRES DANS LES TRIBUNAUX DE DAR-EL-BEIDA ET LE TRIBUNAL D’ALGER CONTRE A LA FOIS L’AUTORITÉ ADMINISTRATIVE INCARNÉE PAR MONSIEUR CHERIEF DRH DE CET ORGANISME PUBLIQUE ONMETEO ET CONTRE L’UNION LOCALE UGTA DE DAR-EL-BEIDA QUI ONT CAUTIONNE CONJOINTEMENT UNE FRAUDE ÉLECTORALE LORS DES ELECTIONS SYNDICALES POUR LE RENOUVELLEMENT DE LA SECTION SYNDICALE UGTA D’ALGER EN JUILLET 2017 . CETTE FRAUDE ÉLECTORALE EN QUESTION S’EST MANIFESTE PAR LE FAIT INSOLITE QUE LE DRH DE CETTE ENTREPRISE PUBLIQUE DE MÉTÉO ALGÉRIE AU STATUT JURIDIQUE A CARACTÈRE COMMERCIAL ET INDUSTRIEL S’EST IMMISCE ILLÉGALEMENT AVEC LA COMPLICITÉ DE L’UNION LOCALE DE UGTA DANS LA GESTION DES ACTIVITÉS SYNDICALES DE CETTE ENTREPRISE POUR INTERDIRE AU SYNDICALISTE SAHRAOUI BOUALEM DE CANDIDATER POUR CES ELECTIONS SYNDICALES . DE CE FAIT ET AVANT L’OBTENTION GAIN DE CAUSE EN JUSTICE CONTRE LE DRH DE CETTE ENTREPRISE PUBLIQUE MÉTÉOROLOGIQUE , CE DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES EN QUESTION A OPPRIME TERRIBLEMENT CE SYNDICALISTE SAHRAOUI BOUALEM EN LE PÉNALISANT PROFESSIONNELLEMENT PAR UNE RÉTROGRADATION DE GRADE EN LE FAISANT PASSER DE LA CATÉGORIE 15 / 5 / 10 ÉQUIVALENT A INGÉNIEUR D’APPLICATION A UN SIMPLE GRADE D’AGENT TECHNIQUE CLASSE DANS LA CATÉGORIE B1 VIA UNE CETTE NOUVELLE CONVENTION COLLECTIVE 2018 SIGNÉE PAR UN REPRÉSENTANT SYNDICAL MAFIEUX ET UN DIRECTEUR GÉNÉRAL APPARTENANT AU CLAN MAFIEUX DE L’ANCIEN MINISTRE DES TRANSPORTS GHOUL DU PARTI TEJ . CETTE TERRIBLE PUNITION DÉGUISÉE QUE CE DRH DE LA MÉTÉO A INFLIGE A CE SYNDICALISTE SAHRAOUI BOUALEM S’AJOUTE LES INNOMBRABLES SANCTIONS DE MISES A PIED ET D’ENTRAVES A L’EXERCICE DE SES FONCTIONS QUE CE DRH LUI A INFLIGÉES POUR LE FAIRE SUCCOMBER A LA SOUMISSION DE SA VOLONTÉ MALÉFIQUE POUR L’AMENER A ABANDONNER SON COMBAT JUDICIAIRE ET SYNDICAL . LE MAINTIEN D’UN SYNDICAT CORROMPU A MÉTÉO ALGÉRIE ET D’UNE DIRECTION CORROMPUE DE CET ETABLISSEMENT A ÉTÉ FAVORISE PAR UNE FÉDÉRATION DES TRANSPORTS DONT LE VICE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EST UN AMI ET UN ANCIEN COLLÈGUE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA MÉTÉO INSTALLE PAR SIDI SAID DANS CETTE FÉDÉRATION UGTA DES TRANSPORTS . LE COMBLE DE L’OPPRESSION ET DE L’ARBITRAIRE EXERCES PAR LE DRH ET LE DG DE CETTE MÉTÉO ALGÉRIE SUR LE SYNDICALISTE SAHRAOUI BOUALEM VIENNENT DU FAIT QUE SAHRAOUI BOUALEM VIENT D’ÊTRE NOUVELLEMENT SUSPENDU DE SES FONCTIONS ET IL ATTEND SA TRADUCTION ARBITRAIRE ET ILLICITE DEVANT UNE COMMISSION DE DISCIPLINE POUR PRENDRE LA DÉCISION DE SON LICENCIEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close