Monde

Lutte anti-Aqmi: réunion à Bamako des chefs des armées de 4 pays du Sahel

  •    Les chefs d’état-major du Mali, du Niger et d’Algérie, ainsi que le chef d’état-major adjoint de la Mauritanie, participent à cette réunion extraordinaire du commandement conjoint de leurs armées.
  •  
  •    Selon un colonel de l’armée malienne, la réunion va se pencher sur "la nécessité de lutter contre l’insécurité dans la bande sahélo-saharienne avec une coordination des efforts entre les pays". "Aucun sujet ne sera tabou. On parlera de tout", a ajouté la même source.
  •  
  •    Cette rencontre se tient après la récente installation d’une nouvelle base d’Aqmi dans une forêt de l’ouest du Mali, non loin de la frontière mauritanienne, faisant craindre qu’elle ne soit utilisée de point de départ pour des actions contre la Mauritanie, l’un des pays les plus visés par la branche maghrébine d’Al-Qaïda.
  •  
  •    Selon des participants, la rencontre ne devrait pas aboutir sur un "plan sous-régional d’attaque immédiat" contre Aqmi.
  •  
  •    Les chefs d’état-major des quatre pays s’étaient déjà réunis en septembre 2010 à Tamanrasset (sud de l’Algérie), où est établi leur quartier général, et avaient fait part de leur volonté commune de renforcer la lutte contre Aqmi qui a multiplié ses actions dans le Sahel ces dernières années.
  •  
  •    Elle y commet des attentats, y procède à des enlèvements (la plupart du temps de ressortissants occidentaux) et s’y livre à divers trafics.
  •  
  •    Les représentants des armées de quatre pays participant à la rencontre doivent être reçus vendredi par le chef de l’Etat malien, Amadou Toumani Touré, a indiqué la présidence malienne.     
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!