Monde

Lycéennes enlevées au Nigeria : les manifestations sont interdites dans la capitale

   Les manifestations de soutien aux quelque 200 lycéennes enlevées par le groupe islamiste Boko Haram sont désormais interdites dans la capitale nigériane Abuja, a annoncé lundi la police. 

   Cette décision a été prise "pour des raisons de sécurité", a indiqué à l’AFP par sms le porte-parole de la police pour le territoire de la capitale fédérale, Altine Daniel, en confirmant l’interdiction.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!