En directAlgérie

Des lycéens français refusent d’étudier le livre d’un écrivain algérien

Algérie – « Le Porteur de cartable », c’est le livre de Tadjer Akli proposé aux élèves d’un lycée de la Somme, au Nord de la France.

Sur sa page Facebook l’écrivain franco-algérien, Tadjer Akli, a publié la capture d’un mail envoyé par une professeure de français de ce lycée.

« Et donc, il y a eu une levée de bouclier de certains élèves car l’auteur n’est pas Français (j’aimerais qu’ils écrivent le Français comme vous…), l’histoire ne concerne pas la France (Ils ne savaient pas que l’Algérie avait été française) », lit-on dans ce mail.

« Un élève a refusé de lire pour ne pas prononcer le nom ‘Messaoud’. J’ai dû l’exclure. », écrit-elle encore. Cette enseignante fait ainsi état de « réflexions vraiment racistes ».

Sur Facebook, Tadjer Akli annonce une « intervention prévue dans une classe de première dans un lycée de Picardie ». « Merci Zemmour. Pauvres profs de l’Education Nationale », a-t-il conclu.

Intervention prévue dans une classe de première dans un lycée de Picardie. Merci Zemmour. Pauvres profs de l'Education Nationale. (à lire jusqu'au bout)

Publiée par Akli Tadjer sur Jeudi 27 septembre 2018

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close