Sports

Madjid Bougherra, le "Magicien" de l'Algérie

L’image est gravée dans la mémoire des fans des Fennecs: Celle du capitaine Bougherra courant les bras écartés le long de ligne de touche, exultant, avant d’être enseveli sous ses partenaires après avoir marqué le but du 1-0 contre le Burkina Faso le 19 novembre.

 

Ce but en barrage retour propulsait l’Algérie vers le 4e Mondial de son histoire, le deuxième d’affilée après l’Afrique du Sud.

Deux clichés sont restés: celui de "Magic" Bougherra, langue tirée, fou de joie, et celui de son sélectionneur Vahid Halilhodzic, éclatant en larmes, délivré d’une pression folle par son défenseur central de 31 ans.    

Mais au fait, ces surnoms de "Magic", ou "Magicien", ça vient d’où ?  

"Lorsque je jouais à Crewe Alexandra (deuxième division anglaise, où il était prêté), le club n’avait pas remporté la moindre victoire depuis 17 matches et, dès ma première sortie, nous avons gagné", expliquait le joueur au crâne rasé récemment sur le site de la Fifa.

 Itinéraire de globe-trotter 

"Les résultats positifs se sont enchaînés par la suite, c’est ce qui a poussé les supporteurs de club à m’appeler +le Magicien+", ajoutait-il.

Né à Longvic en France en octobre 1982, il avait débuté sa carrière 20 ans plus tard à Gueugnon, en 2002, avant de traverser la Manche en 2006 pour rejoindre Crewe Alexandra puis les rangs de Sheffield Wednesday et de Charlton.

En juillet 2008, il signe un contrat de quatre ans avec le club écossais des Glascow Rangers avec lequel il remporte trois titres de champion d’Ecosse. 

Courtisé par plusieurs équipes européennes au lendemain du Mondial-2010, il reste finalement pour une saison supplémentaire aux Rangers avant de s’engager à l’été 2011 avec le club qatari Lekhwiya, qu’il a quitté en mai.

Autoritaire et sûr de lui, le défenseur central des Verts possède des qualités techniques dignes d’un vrai attaquant, qui lui permettent parfois de monter en attaque pour prêter main forte à ses coéquipiers et même marquer. Son but contre le Burkina n’était pas une première.

Lors des quarts de finale de la CAN-2010 en Angola, il avait réussi à égaliser dans le temps additionnel face à la Côte d’Ivoire de Didier Drogba, éliminée à ce stade (3-2). L’Algérie était ensuite tombée en demie contre l’Egypte.

Et pour en revenir au Brésil, quelle sera l’ambition des Fennecs, tombés dans le groupe H avec la Belgique, la Russie et la Corée du Sud ? 

"Notre objectif est de franchir le premier tour pour la première fois de notre histoire", synthétisait Bougherra sur le site de la Fifa. Avec un coup de baguette de "Magic", c’est sans doute possible.

    

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close