Culture

Mahi Seddik au Festival de l’Oralité au Congo

 Habitué des rondes populaires et du théâtre de la "Halqa", Mahi Seddik sera convié à présenter des contes puisés dans le patrimoine oral algérien et particulièrement celui du grand sud.

Natif de Sidi Bel Abbès, Mahi Seddik, qui a suivi une formation dans le 4e art s’attache depuis plusieurs années à promouvoir et à revivifier la tradition orale disparue des Goual (conteurs). Ces dernières années, le conteur a animé, à la faveur des festivals tenus à travers l’Algérie, de nombreux espaces et ateliers consacrés aux contes populaires. Il a également assuré des cycles de formation en Tunisie et aux Emirats Arabes Unis, notamment.

Mahi Seddik a déjà monté avec le conteur congolais Jorus Mabialaun un spectacle commun, une série de contes que les deux artistes avaient déjà présentée à Alger et à Marseille (France).

Créé en 2001 par l’association "Africa Graffitis", le Festival international de l’oralité vise à "réunir les artistes de la parole autour de valeurs communes, de la promotion du dialogue et des projets fédérateurs au-delà du cadre restrictif des spectacles vivants".

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close