Monde

Mali : 4 militants tchadiens tués dans un attentat suicide au nord

   Un précédent bilan communiqué à l’AFP par des sources militaires maliennes et africaines avait fait état de "quatre militaires tchadiens et maliens" tués à la suite de cet attentat suicide commis à Aguelhok, ville située à mi-chemin entre Kidal et Tessalit, dans le nord-est du Mali, près de la frontière avec l’Algérie.

   "Quatre militaires sont morts. Ils sont tous Tchadiens", a affirmé à l’AFP un responsable du ministère malien de la Défense dans ce nouveau bilan.

   L’attentat qui s’est produit à l’entrée du camp de la Minusma – la force de l’ONU au Mali – à Aguelhok, a également fait "dix blessés" dont "six soldats de la Minusma et quatre militaires maliens" qui étaient aussi dans le camp, a ajouté la même source, sans préciser la nationalité des soldats blessés de l’ONU.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!