SécuritéMonde

Mali : au moins 43 civils touaregs tués en deux jours dans des attaques

Plus de trente civils touaregs ont été tués vendredi par des terroristes dans le nord-est du Mali, à la frontière avec le Niger. La veille, une attaque similaire avait provoqué la mort de douze personnes.

Deux attaques ont endeuillé la communauté touareg dans le nord-est du Mali ces derniers jours. Plus de trente personnes ont été tués vendredi 17 avril  dans une attaque perpétrée par des terroristes, a appris l’AFP de sources concordantes. Des faits similaires avaient fait jeudi douze morts dans la même région.

« Il y a eu 43 morts en deux jours, tous des civils, d’une même communauté », a déclaré samedi à l’AFP un responsable tribal joint à Menaka, principale ville de la région, qui s’est identifié par son prénom, Sidigui.

« Nos combattants sont en train de détruire leurs bases et les anéantir. Ils viennent s’en prendre gratuitement aux civils innocents », a-t-il dit, voyant dans ces tueries des représailles aux coups portés aux terroristes dans la zone par les groupes armés touareg.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close