En direct

Mali: attentat-suicide contre des soldats nigériens, le kamikaze tué, pas de victime

 Un attentat-suicide a été commis vendredi  matin contre un campement de l’armée nigérienne à Ménaka, dans le nord-est du  Mali, ne faisant pas de victime à l’exception du kamikaze, a appris l’AFP de  sources militaires.    "Vers 5H00 (locales et GMT) un kamikaze à bord d’une voiture a forcé  l’entrée de notre camp militaire à Ménaka. Nous avons fait usage de nos armes,  le kamikaze s’est fait exploser", a déclaré une source militaire nigérienne.    "Il est mort, mais nous n’avons pas de victimes dans nos rangs", a-t-elle  affirmé, ajoutant que les soldats nigériens étaient "en état d’alerte".    L’information a été confirmée par une source militaire malienne, présente à  Ménaka. "Aujourd’hui (vendredi) tôt, un kamikaze à la peau claire a réussi à  rentrer dans le campement des troupes nigériennes à Ménaka. Le kamikaze au  volant d’un véhicule s’est fait exploser et l’armée nigérienne a riposté".    Les jihadistes liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique qui ont occupé pendant  plusieurs mois le nord du Mali en 2012, en ont été en grande partie chassés par  une intervention militaire franco-africaine qui a débuté le 11 janvier et se  poursuit.    Toutefois, des groupes "résiduels" parviennent à y mener de manière  régulière des actions contre les armées malienne et étrangères présentes dans  la région. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close