Monde

Mali: des civils auraient disparu après les combats

  •    "Après les événements (affrontements), nous n’avons pas de nouvelle de cinq civils, des parents à nous qui habitaient non loin des zones de combat. Nous ne savons pas s’ils ont disparu, s’ils ont été tués lors des combats", a déclaré à l’AFP un habitant de la zone, Hamine Ould Mohamed Aly.
  •    Le même homme avait affirmé samedi à l’AFP avoir vu des "véhicules de l’armée mauritanienne calcinés", du côté de Raz-el-Ma (à 235 km à l’ouest de Tombouctou) où avaient lieu les combats, information confirmé de source sécuritaire malienne.
  •    "Nos parents ont également de nombreux animaux (ovins, caprins) qui ont été décimés ou ont pris la fuite au moment des affrontements", a déclaré un riche commerçant de la région, Bouna Ould Mohamed. Il n’a pas fourni de chiffres précis, en expliquant qu’un "recensement" des animaux était en cours.
  •    Un responsable du gouvernorat de Tombouctou a confirmé que des habitants de la zone avaient "porté ces faits à la connaissance" des autorités.
  •    "L’un des bergers nous a déclaré: +Nous nous sommes que des civils. Si des gens (d’Aqmi et de l’armée mauritanienne) se battent, c’est leur problème. Nous, nous voulons vivre en paix. Il ne faut pas qu’on vienne nous tuer, tuer nos animaux+", a rapporté ce responsable au gouvernorat.
  •    La localité malienne d’Hassi Sidi, où les combats avaient débuté vendredi entre l’armée mauritanienne et Aqmi près de la frontière, porte le nom d’un puits où de très nombreux animaux s’abreuvaient peu avant le début des affrontements, précise par ailleurs le responsable du gouvernorat de Tombouctou.
  •    Aucun bilan des violences n’a pu être établi de source indépendante.
  •    Selon le ministère mauritanien de la Défense, les combats ont fait 12 morts et un nombre indéterminé de blessés dans le camp des "terroristes", six morts et huit blessés dans les rangs de l’armée.
  •    De son côté, une source sécuritaire algérienne dans la région a affirmé à l’AFP qu’"au moins 15" soldats mauritaniens avaient été tués.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!