Sports

Mali : La médiation d’Alger

  • Des rebelles touareg ont mené samedi une attaque contre une garnison militaire à Nampala (500 km au nord-est de Bamako).
  • Selon le ministère malien de la Défense, l’attaque a fait "9 morts" dans les rangs des forces armées et "11 morts" parmi les "assaillants". Une source proche du chef rebelle Ibrahim Ag Bahanga a affirmé qu’"au moins 20 militaires" maliens avaient été tués.
  •  
  • "Nous espérons que cette situation ne se répètera pas et que nous pourrons poursuivre notre médiation dans de bonnes conditions", a encore déclaré M. Medelci, estimant que les efforts algériens ont donné de "bons résultats jusque-là".
  •  
  • Le ministre a précisé que la situation dans le nord du Mali était "suivie avec beaucoup d’intérêt" par l’Algérie.
  •  
  • "Je ne crois pas qu’il y ait un monopole pour faire avancer la paix", a par ailleurs dit M. Medelci en réponse à une question relative à une éventuelle médiation libyenne pour le règlement du conflit.
  • L’Algérie, l’un des principaux médiateurs dans le conflit entre Bamako et la rébellion touareg, avait abrité en juillet 2006 la signature à Alger d’accords de paix dans cette région frontalière entre les deux pays.
  •  
  • Sous l’égide de l’Algérie, gouvernement et rebelles ont également signé un nouvel accord en juillet 2007. 
  •   
  • Ennahar/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *