En direct

Mali: la Mission de l'ONU prendra le relais au 1er juillet

 La France a proposé  lundi à ses partenaires du Conseil de sécurité de l’ONU d’adopter une  résolution autorisant le déploiement au Mali d’une Mission de maintien de la  paix au 1er juillet prochain si les conditions de sécurité le permettent.    La Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali  (MINUSMA) comprendra au maximum 11.200 soldats, "dont des bataillons de   réserve capables de se déployer rapidement", et 1.440 policiers. Elle prendra à  cette date le relais de la MISMA (force panafricaine) "pour une période  initiale de douze mois".    Le projet de résolution, dont l’AFP a obtenu copie, autorise aussi "les  troupes françaises (…) à intervenir en soutien à des éléments de la Mission  en cas de danger grave et imminent et à la demande du secrétaire général" de  l’ONU Ban Ki-moon.    Le gouvernement français a indiqué qu’il allait maintenir au Mali de  manière permanente une "force d’appui" d’un millier de soldats français chargée  de lutter contre les groupes islamistes armés. L’armée française dispose aussi  de bases arrières au Sénégal et au Tchad.    La résolution fixe certains critères, liés à la sécurité dans la zone  d’opération des Casques bleus, pour autoriser le déploiement effectif de la  Mission, dont "la fin des principales opérations de combat par les forces  armées internationales" ainsi qu’une "nette réduction de la capacité des forces  terroristes de constituer une menace importante".    Si le Conseil de sécurité détermine que ces conditions ne sont pas  remplies, le calendrier de déploiement sera revu, souligne le projet de  résolution qui devrait être adopté fin avril, selon des diplomates.    

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close