En direct

Mali: le nouveau Premier ministre consulte dans un climat de tension

       Le nouveau Premier ministre malien de  transition, Cheick Modibo Diarra, consultait mercredi à Bamako pour former son  gouvernement dans un climat de tension après une vague d’arrestations d’hommes  politiques et de responsables militaires par les putschistes du 22 mars  toujours actifs.    Une dizaine de personnes liées à l’ex-président renversé Amadou Toumani  Touré (ATT) ont été arrêtées par des hommes armés de l’ex-junte au pouvoir  depuis lundi soir, parmi lesquels des poids lourds du monde politique malien,  dont Modibo Sidibé, ex-Premier ministre d’ATT, et Soumaïla Cissé, ancien  ministre.    Les arrestations se sont poursuivies dans la nuit de mardi à mercredi,  visant deux nouveaux responsables politiques: Kassoum Tapo, membre de  l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma), l’un des principaux partis  maliens, et Tièman Coulibaly, de l’Union pour la démocratie et le développement  (UDD).    La junte, qui avait accepté de se retirer au profit des civils deux  semaines après le putsch mais qui n’entend pas être écartée des affaires, n’a  pas précisé les raisons de cette série d’arrestations.    Le colonel Moussa Sinko Coulibaly, chef de cabinet du chef des putschistes,  le capitaine Amadou Haya Sanogo, a simplement indiqué mardi soir qu’elles ont  été opérées "sur la foi d’indications précises et d’informations graves et  concordantes" et "sur instructions de la hiérarchie".  Ces personnes seraient soupçonnées d’avoir fomenté à leur tour un nouveau  coup d’Etat, selon des sources concordantes.    Les arrestations compliquent singulièrement la tâche de Cheick Modibo  Diarra, tout nouveau Premier ministre de transition et de "consensus", désigné  mardi.    Cet astrophysicien de renommée internationale âgé de 60 ans doit maintenant  former un gouvernement "d’union nationale", dont la priorité sera de tenter de  résoudre la grave crise dans le nord du Mali, occupé et contrôlé par des  mouvements islamistes armés, des rebelles touareg et des groupes criminels.
  
  Algerie – ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close