Monde

Mali: une mystérieuse fièvre meurtrière fait des dizaines de morts dans le nord

La Coordination des mouvements de l’Azawad a, dans un communiqué, lancée l’alerte et appelle à l’aide les organisations humanitaires présentes au Mali après l’enregistrement de cas de « fièvre mortelle de nature inconnue » dans plusieurs localités du Nord à l’instar de Tombouctou et Gao où elle a fait une centaine de morts, a indiqué lundi RFI.

Première piste, le paludisme. « On a noté depuis maintenant plusieurs semaines une forte augmentation de cas de paludisme, explique Sarah Château, la chef de mission de Médecins sans frontières au Mali. Et on associe pour l’instant cette fièvre à l’augmentation de cas de paludisme dans la région. Il y a vraiment une augmentation de la pluviométrie. On a encore dans la ville de Tombouctou des zones avec des eaux stagnantes tellement il y a eu une forte pluie et une population qui n’est pas habituée à ces cas de paludisme. Donc qui n’a pas encore les réflexes pour le traiter quand il est encore simple. »

Selon RFI, MSF a renforcé ses équipes dans le cercle de Tombouctou pour prendre en charge les cas de paludisme. Le chef d’une autre ONG médicale présente dans la zone avance, sous couvert d’anonymat, une autre hypothèse : la méningite. Plusieurs cas ont été décelés dans la région de Tombouctou depuis le mois d’août. Pas question, rappelle cette source, de parler d’épidémie pour le moment, mais l’augmentation des cas incite à une vigilance accrue.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *