En direct

Mali- Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande, star d'un jour à Gao

    
 En "visite humanitaire" jeudi à Gao,  la plus grande ville du nord du Mali occupée en 2012 par des islamistes armés  qui ont commis de nombreuses exactions, Valérie Trierweiler, compagne du  président français François Hollande, y a été accueillie en star.    Chemise et pantalon beiges, Valérie Trierweiler est descendue dans la  matinée du Transall français qui l’a amenée de Bamako à Gao. Un général malien  n’a pu s’empêcher de murmurer: "Vraiment, elle est belle et la voir venir ici  est pour nous le signe que la France ne nous abandonnera jamais".    Accompagnée de Mintou Traoré, l’épouse du président malien de transition  Dioncounda Traoré, elle est accueillie au coeur du dispositif militaires  français de l’opération Serval, dont le quartier général est à l’aéroport de  Gao.    "Je voudrais saluer les populations de Gao, qui ont commencé par revenir  dans la ville", dit-elle sous les applaudissements lors de la cérémonie  d’accueil.    "J’insiste sur le caractère humanitaire de ma visite", ajoute-t-elle, en  établissant un parallèle entre sa présence au Mali avec Mintou Traoré, pendant  que les deux présidents sont ensemble en Europe. "Tout un symbole", selon elle.    Elle confirme l’engagement de la France d’accorder une aide d’urgence de  500.000 euros aux agriculteurs de la région, tandis qu’aux populations locales,  des vivres seront offertes.    Les deux femmes s’engouffrent ensuite dans un 4X4 en direction d’une école  de la ville où Valérie Trierweiler, qui offre du matériel scolaire, est  chaleureusement acclamée. "Madame Hollande, nous t’aimons", "Vive La France",  "Vive François Hollande", scandent à tout rompre élèves et enseignants. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close