Monde

Mali/raid contre Aqmi: plainte arabe contre la Mauritanie et la France

  •    "Nous avons porté plainte contre les armées mauritanienne et française pour enlèvement et séquestration de deux civils, tout juste après l’attaque d’un campement dans le nord-ouest du Mali, a déclaré à l’AFP Sidy Mohamed Ould Mohamed, un élu municipal de Tombouctou, membre de la communauté arabe de cette région.
  •    "Quand les militaires français et mauritaniens sont arrivées dans le campement, après avoir tué ceux qu’ils cherchaient, ils sont allés dans un petit campement pour arrêter, séquestrer et enlever deux civils qui sont Ckeikna Ould Bolla et Rabah Ould Bammoshi", a ajouté M. Ould Mohamed au nom de sa communauté.
  •    "Ce sont des civils innocents qui ont été enlevés. C’est arbitraire. On exige leur libération", a ajouté la même source.
  •    Joint par l’AFP, le tribunal de première instance de Tombouctou a confirmé le dépôt de la plainte.
  •    L’armée mauritanienne a mené le 22 août avec l’appui de la France un raid contre une unité d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) en territoire malien qui a fait sept morts dans les rangs de cette organisation.
  •    Selon la France, l’opération franco-mauritanienne visait à libérer l’otage français Michel Germaneau, détenu depuis avril par Aqmi qui a annoncé avoir exécuté le Français samedi pour venger ses membres tués lors de ce raid.
  •    Le gouvernement mauritanien affirme que cette opération avait pour seul objectif de prévenir une attaque d’Aqmi sur son territoire, programmée le 28 juillet.
  •    
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *