Economie

Malosse : l’Algérie est bien placée pour retrouver sa place dans les échanges Nord-Sud

   "L’Algérie doit retrouver une place fondamentale dans les échanges internationaux entre le Nord et le Sud et elle est idéalement placée dans ce domaine", a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse.

   Selon ce responsable, les perspectives de coopération entre l’Algérie et l’Union européenne  sont "prometteuses" et "ces relations vont se développer  sur de nouvelles bases".

   Il a estimé que l’UE  a perdu beaucoup de temps dans la gestion de ses relations avec la Méditerranée pour différentes raisons, exprimant son souhait de voir la nouvelle Commission européenne inscrire la Méditerranée dans ses priorités.

   Parmi les facteurs qui plaident en faveur de cette coopération, il a cité le dossier de l’énergie et les problèmes d’approvisionnement en gaz considérant que "la Russie n’est pas un partenaire idéal et qu’il faut retrouver l’axe Europe-Méditerranée".

   Evoquant la question du gaz de schiste et les réactions qu’a suscité le feu vert du gouvernement algérien pour entamer les préparatifs en vue de son exploitation future, M. Malosse a estimé que les positions évoluent partout dans le monde en faveur de son exploitation, insistant sur la consultation des populations.

   Enumérant les priorités de l’UE avec l’Algérie, M. Malosse a cité la diversification de l’économie qui ne peut être réalisée sans les deux axes de cette priorité que sont "l’éducation et la formation ainsi que la justice pour sécuriser les investissements ", a-t-il dit. (APS)

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close