Monde

Mandela "dans un état grave mais stable" après quatre jours d'hôpital

L’état de Nelson Mandela,  hospitalisé depuis quatre jours à Pretoria à 94 ans pour une infection  pulmonaire à répétition, ne s’améliore toujours pas, a indiqué mardi la  présidence sud-africaine, alors que l’ancien président a reçu une nouvelle  visite de son ex-femme Winnie et de l’une de leurs filles.    "L’ancien président est toujours dans un état grave mais stable", a déclaré  la présidence, en précisant que "les médecins faisaient de leur mieux pour  guérir Madiba", utilisant le nom de clan affectueusement utilisé en Afrique du  Sud pour désigner le premier président noir du pays.    Le président Jacob Zuma a rencontré personnellement lundi soir l’équipe qui  s’occupe de son illustre prédécesseur dans une clinique privée de Pretoria et  les médecins lui "ont fourni un rapport détaillé", a précisé la présidence.    Malgré ce nouveau bulletin de santé peu encourageant, M. Zuma lui-même n’a  pas annulé les activités prévues à son agenda, et ses services ont précisé  qu’il se trouvait ce mardi au Cap, à deux heures de vol, pour préparer un  discours de présentation budgétaire devant le Parlement prévu le lendemain.    La clinique où est hospitalisé le héros de la lutte anti-apartheid, le  Mediclinic Heart Hospital, est sous stricte surveillance policière depuis lundi  soir. L’entrée est gardée par des policiers en faction, alors que les médias du  monde entier continuent d’affluer.    "Les policiers sont là pour protéger les membres de sa famille qui lui  rendent visite", a indiqué à l’AFP le commissariat du quartier de Sunnyside,  apportant la première confirmation officielle indirecte que c’est bien dans cet  établissement que Nelson Mandela est traité depuis samedi. 
    

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!