En directAlgérie

Manifestations vendredi et dimanche en Algérie : le jeu trouble de l’Administration Trump

Algérie – Des cercles anonymes ont appelé pour des manifestations dans les 48 wilayas demain, vendredi 22 février. Tandis que le mouvement Mouwatana appelle, lui, à un rassemblement dimanche à la place Audin, au coeur de la capitale Alger.

Contrairement à 2014, l’on constate moins de mobilisation sur les réseaux sociaux et les appels à manifestations ont eu très peu d’écho au sein de la société. Malgré cela, l’Administration américaine de Donald Trump a jugé utile de mettre en garde ses ressortissants contre de possibles émeutes vendredi et dimanche. Consigne : « Éviter les foules ».

Cette mise en garde américaine au sujet d’appels anodins à la manifestation en Algérie montre que les Etats-Unis suivent de très près ce qui se passe en Algérie, notamment à la veille d’un rendez-vous électoral crucial

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. Il n’y aura rien du tout. Du vent. Les jeunes ont compris la musique. Ils ne sortiront pas pour faire plaisir à un clan qui veut faire dégager un autre clan mafieux. Les jeunes yaarfou slahoum ! Vous les faites sortir un vendredi, jour de prière, pour les égorger. On a compris !!! ATTENTION NE SORTEZ PAS ! Les mafieux veulent la casse un vendredi ou un dimanche 24 février, journée symbole de la récupération des hydrocarbures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close