Sports

Maradona veut rencontrer Bouteflika

  • – Bonjour Yacine Bentalaa, c’est le journaliste d’Ennahar
  • – Bonjour mon frère, comment vont les choses en Algérie ?
  • – Très bien elhamdou lillah
  • – Je suis à votre disposition
  • – Vous êtes membres du staff technique du club al Wasl et nous voudrions vous poser quelques questions
  • – Bien sur, je voudrais juste vous dire que je suis le seul arabe parmi les membres du staff technique avec la star légendaire de l’Argentine, Diego Maradona, c’est un honneur pour moi de travailler avec Maradona.
  • – Comment avez-vous accueilli la décision du club de demander les services de Maradona ?
  • – Je ne vous cache pas si je vous dis que j’avais peur au début car je ne le connaissait pas personnellement, en plus de son poids sur la scène internationale, et bien que j’ai déjà travaillé avec de grands noms du football à l’instar du brésilien Carlos Pareira.
  • – Comment avez-vous trouvé Maradona ?
  • – J’ai apprécié beaucoup de qualités chez lui et mes relations avec lui sont très bonnes. Tous les joueurs d’al Wasl l’adorent. Il est beaucoup aimé et estimé ici.
  • – Vous est-il arrivé de parler de l’Algérie ?
  • – Maintes fois, la dernière était lorsqu’on a parlé de Madjer. Ça a été l’occasion pour qu’il parle à Madjer sur mon téléphone. Madjer, comme vous savez, parle Portugais, alors ils ont beaucoup discuté ensemble. Il est impressionné par Madjer.
  • – Connaît-il Madjer seulement ?
  • – Madjer et Belloumi. Il a beaucoup aimé la génération de 82 qu’il qualifie de meilleure génération du football algérien. Lorsque je l’ai informé que Madjer voulait prendre la tête de la FAF, il a sauté de joie et m’a dit qu’il était prêt à venir en Algérie et intervenir personnellement auprès du président. Pour lui, une personne comme Madjer à la tête de la FAF, donnerait un plus au football algérien.
  • – Qu’a-t-il dit à propos de l’équipe nationale ?
  • – Maradonna ne trouve pas l’équipe nationale algérienne d’un bon niveau. Il ne sont pas sérieux comparé à ceux de la sélection de 82 qu’il considère comme une sélection historique de l’Algérie qui possédait des joueurs de haut niveau, notamment comme Madjer et Belloumi.
  •  
  • Ennahar/ Yacine A.
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!