PolitiqueMonde

Marine Le Pen compare les migrants à des éoliennes dont « personne ne veut à côté de chez lui » (Vidéo)

Invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI hier, dimanche 14 avril, Marine Le Pen a déclaré que «les migrants, c’est comme les éoliennes» parce que «personne ne veut que ce soit à côté de chez lui».

La présidente du Rassemblement national explique que « tout le monde est d’accord pour qu’il y ait des migrants, mais personne ne veut que ce soit à coté de chez lui ».

Moi, je considère, comme Matteo Salvini, qu’il faut arrêter l’immigration et je suis parfaitement opposée, contrairement aux Républicains qui les votent en toutes circonstances, à la relocalisation forcée des migrants dans des pays qui ne souhaitent pas les accueillir”, a poursuivi la présidente du Rassemblement national.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close