Culture

Maroc: 30.000 fans font un triomphe à Warda El Djazairia

  •    Pendant deux heures, la diva -vêtue d’un caftan bleu foncé assorti de bijoux- a fasciné un public venu de tout le Maroc, notamment de Casablanca, Meknès et Fès.
  •  
  •    L’assistance, composée presque majoritairement de femmes, a dansé et chanté pendant deux heures au rythme des meilleures chansons de Warda.
  •  
  •    Warda a reçu le cordon alaouite de l’ordre de commandeur, l’une des plus importantes distinctions du royaume, et a été faite citoyenne d’honneur de Rabat, recevant symboliquement la clef de la capitale.
  •  
  •    ‘La musique rapproche les peuples arabes, notamment entre ceux du Maghreb’, a-t-elle dit, faisant implicitement référence à la tension qui prévaut entre le Maroc et l’Algérie à cause du Sahara occidental.
  •  
  •    Cette femme de 69 ans, née à Puteaux (région parisienne) de père algérien et de mère libanaise, a débuté sa carrière à l’âge de 15 ans, dans le cabaret de son père au Quartier latin.
  •  
  •    Elle a tenu à souligner qu’elle avait aussi chanté pour l’indépendance de l’Algérie, après avoir quitté la France pour le Liban, puis l’Egypte.
  •  
  •    Warda El Djazairia est l’une des rares interprètes arabes à pouvoir dépasser les frontières linguistiques et musicales du monde arabe et symbolise la complémentarité entre ses deux versants, le Maghreb et le Machrek.
  •  
  •    Quelque 1.700 artistes étrangers et marocains participent à l’édition 2009 de Mawazine, qui a commencé vendredi et se terminera le 23 mai avec un concert de Stevie Wonder. Une centaine de concerts auront lieu dans différents sites de la capitale marocaine.
  •  
  •         
  • Ennaharonline/ AFP  
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close