SécuritéMonde

Maroc: démantèlement d’une nouvelle cellule liée à Daech

Les autorités marocaines ont annoncé aujourd’hui le démantèlement d’une « cellule terroriste » de trois membres soupçonnés de préparer des attaques sous l’influence du groupe terroriste Daech, autoproclamé Etat islamique (EI).

Les suspects, des « partisans » de Daech âgés entre 18 et 31 ans, planifiaient des « opérations terroristes dans le royaume, après l’acquisition de compétences en matière de fabrication d’explosifs et de substances toxiques », a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Ils ont été arrêtés dans la région de Nador (nord-est) par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ, unité antiterroriste), a ajouté le ministère.

L’opération a permis la saisie d’appareils électroniques, d’armes blanches, de fusils de chasse, d’uniformes militaires et de « manuscrits faisant l’apologie de l’idéologie extrémiste », selon les autorités. Le démantèlement de cette « cellule » intervient trois semaines après l’assassinat de deux touristes scandinaves dans le sud du Maroc, dans un acte qualifié de « terroriste » par Rabat.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close