Monde

Maroc: le réseau salafiste démantelé visait notamment des intérêts juifs

  •    Composée de "huit islamistes", la cellule -appartenant au mouvement radical Salafia Jihadia- préparait également des "actes contre les services de sécurité marocains", a ajouté cette source, citant les chefs d’accusation.
  •  
  •    La nature des intérêts juifs visés par ce groupe, baptisé "Jamaat Al Mourabitine Al Jodod" ("Groupe des nouveaux combattants"), n’a pas été précisée.
  •  
  •    Cette cellule, selon l’accusation, a commencé à "opérer en mars 2008 dans le sud marocain en décidant de recruter des militants à partir de certaines écoles coraniques et avec l’intention d’infiltrer des partis politiques".
  •  
  •    Les huit personnes sont poursuivies "pour constitution de bande criminelle en vue de préparer et commettre des actes terroristes en liaison avec un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public par la terreur, l’intimidation et la violence, appartenance à une association non autorisée et tenue de rassemblements publics sans autorisation préalable".
  •  
  •    "La police a démantelé cette cellule dans le cadre d’un dispositif régulier visant la lutte contre le terrorisme. La vigilance est toujours de mise", a souligné la source judiciaire interrogée jeudi par l’AFP.
  •  
  •    Les services de sécurité avaient annoncé le 12 mai l’arrestation de ces huit "terroristes présumés", qualifiés d’"éléments dangereux, visant à porter atteinte à la sécurité".
  •  
  •    Les huit suspects, qui étaient "filés depuis très longtemps", ont été arrêtés à Guelmim (à environ 280 km au sud d’Agadir), Laâyoune (Sahara occidental) et Boujdour (180 km au sud de Laâyoune). La plupart d’entre eux sont originaires d’Agadir (sud) et de Béni-Mellal (centre).
  •  
  •    Les huit terroristes présumés ont été présentés mercredi au parquet du tribunal antiterroriste de Salé (ville jumelle de Rabat), qui a décidé de les écrouer à la prison civile de cette ville.
  •  
  •    Le courant Salafia Jihadia est une mouvance islamiste radicale regroupant plusieurs organisations. Des dizaines d’islamistes de ce courant ont déjà été condamnés par les tribunaux marocains pour leur implication dans des affaires de terrorisme.
  •  
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!