Economie

Maroc: un groupement franco-marocain pour exploiter le tramway de Casablanca

Un groupement franco-marocain  a été chargé de l’exploitation du tramway de Casablanca, capitale économique du  Maroc, avec un contrat signé vendredi en présence de la ministre française du  Commerce extérieur, Nicole Bricq, selon un journaliste de l’AFP.    Ce contrat confie "l’exploitation du Tramway de Casablanca au groupement  (franco-marocain) Casa-Tram (RATP Dev-CDG-Transinvest), dont RATP Dev est  l’opérateur industriel", a précisé un communiqué de l’ambassade de France à  Rabat.    Le tramway de Casablanca, dont la première ligne, longue de 30 km, doit  être inaugurée le 12 décembre, vise à désengorger la circulation dans cette  ville de près de 5 millions d’habitants, centre névralgique de l’économie  marocaine.    "Nous sommes pour la colocalisation et une réciprocité qui définit un  partenariat gagnant-gagnant et un partenariat équilibré le plus possible", a  déclaré à l’AFP la ministre française en marge de cette signature.    "La France a une ambition en Méditerranée, au Maghreb et en Afrique  subsaharienne pour de grands projets: au Maroc notamment, en appuyant le  solaire et en offrant des opportunités pour les PME françaises", a-t-elle  ajouté.    La France est le premier partenaire commercial du Maroc, les échanges entre  les deux pays ayant atteint 7,4 milliards d’euros en 2011.    Et le Maroc, première destination des investissements privés français sur  le continent africain, accueille 750 filiales d’entreprises françaises qui  représentent 120.000 emplois.    Au cours de sa visite au Maroc, la première dans le royaume d’un membre du  gouvernement français de Jean-Marc Ayrault, Mme Bricq a rencontré le chef du  gouvernement marocain, l’islamiste Abdelilah Benkirane, et le ministre de  l’Economie et des Finances Nizar Baraka.    Selon des sources diplomatiques, une visite de M. Ayrault au Maroc est  prévue pour la mi-décembre.

 

Algerie – ennaharonline

 

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *