En direct

Maser archéologie: signature d’une convention-cadre entre l’Ecole Normale Supérieure-Ulm et des universités algériennes

Une convention-cadre a été signée le 4 octobre 2015 à Sétif entre l’Ecole Normale Supérieure-Ulm d’une part, et les universités de Sétif 2, Constantine 2 et Batna 1, a indiqué jeudi l’ambassade de France en Algérie dans un communiqué.

« Une délégation de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm (ENS-Ulm), conduite par son directeur, M. Marc MEZARD, s’est rendue à Sétif le 4 octobre 2015 à l’occasion de la signature d’une convention-cadre de coopération avec les universités de Sétif 2, Constantine 2 et Batna 1. Celle-ci porte sur un programme d’appui au « master d’archéologie classique : méthodes et pratiques ». Le terrain d’étude de ce master sera le site de Lambèse, ville de garnison de la IIIème Légion, puis capitale de la province romaine de Numidie dans l’Antiquité. »

L’accord a été signé par les trois recteurs algériens de Sétif 2, Constantine 2 et Batna 1, respectivement M. Khier GUECHI M. Mohamed El Hadi LATRECHE et M. Abdeslam DIF, et par M. Marc MEZARD, directeur de l’ENS-Ulm, en présence, notamment, de Mme Aïcha MALEK, coresponsable française du programme Lambèse, de M. Youcef AIBECHE, coresponsable algérien du programme Lambèse, de M. Frank SIMAER, consul général de France à Annaba et de Mme Sonia JEDIDI, attachée de coopération universitaire près l’ambassade de France.

C’est une coopération unique en son genre, ajoute le communiqué et qui répond à des enjeux de première importance.

Premièrement, elle permettra de former des enseignants chercheurs algériens par le biais d’une mise à disposition conjointe d’outils de travail et de champs d’application.

Deuxièmement, elle assurera aux étudiants du master une formation en archéologie de grande qualité à travers l’approfondissement des méthodes et des pratiques de l’archéologie antique, grâce à une large palette de séminaires et de stages animés par des spécialistes.

Troisièmement, elle permettra de former à la langue arabe les étudiants de l’ENS-Ulm accueillis dans les universités dispensant le Master, et conduira à la conception de manuels, de lexiques et de bases de données bilingues arabe – français dans le domaine de l’archéologie.

 

 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!