Monde

Massacre des éléphants au Mozambique

De 480 à 900 éléphants ont été tués dans le nord du Mozambique, entre 2011 et 2013, à la suite de ce comptage aérien, et « une action internationale d’urgence est nécessaire », a alerté le WWF dans un communiqué, alors que le Mozambique est pointé depuis des années pour son piètre bilan en matière de protection de la  faune.

« Au parc national de Quirimbas (nord-est), près de la moitié des éléphants observés depuis le ciel fin 2013 était des carcasses », selon le WWF.

« Le Mozambique est désormais l’un des hauts lieux du massacre d’éléphants et de transit de l’ivoire en Afrique, en plus d’être une juteuse plateforme de transit et d’exportation de cornes de rhinocéros vers les marchés Asiatiques », a-t-il ajouté.

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close