AlgérieSociété

Il massacre sa mère à coup de poignard… Nuit d’horreur à Constantine ! Toute l’histoire…

Algérie – Un homme de 30 ans a tué à l’arme blanche sa mère. Il a également grièvement blessé son père. Ce dernier est actuellement en réanimation à l’hôpital Hospitalo-universitaire Ben Badis de Constantine !

C’est l’incroyable crime qui a secoué la ville de Constantine, il y’a à peine 48h, rapporté par l’équipe  du site Ennahar Online, ce lundi 12 novembre. Un drame familial dont les raisons seraient « d’ordre psychiatrique ».

De source proche du dossier, la mère « G.I » massacrée à coup de poignard et le père « N..M » gravement blessé étaient tout deux âgés de 65 ans.

22h, la nuit tombe sur la ville des Ponts…

Il est 22h à Constantine, Arselane est en compagnie de son père dans la voiture de ce dernier. D’un coup, il sort un couteau de sa poche et lui assène plusieurs coups au visage et au corps. Le père  ouvre la  portière et saute dans le vide.

Le jeune de 30 ans prend alors le volant et se dirige vers la maison familiale. Une fois arrivé, il frappe à la porte. La mère lui ouvre et le fait entrer. Il se tourne vers elle et lui assène plusieurs coups de poignard au visage et au ventre, jusqu’à ce qu’elle tombe morte. Il la laisse sur place gisants dans un bain de sang.

Le visage transformé par la rage, il tente ensuite de se ruer sur sa jeune sœur handicapée. Les cris de cette dernières sont entendus par les voisins qui accourent pour stopper le massacre.

Arselane reprend soudain ses esprits. Tout ensanglanté, il demande aux voisins d’alerter la Police.

Fin du cauchemar …

Ces derniers dépêchent immédiatement une équipe d’enquêteurs sur place. Cette dernière arrête le suspect. La mère est transportée à la morgue de l’hôpital Hospitalo-universitaire Ben Badis. Alors que le père est transféré vers le service de réanimation de ce même établissement.

Selon plusieurs témoignages, le jeune souffrait depuis plusieurs années de troubles psychologiques. Il s’en était d’ailleurs pris, à plusieurs reprises, à la voiture de son père. Mais personne n’aurait pensé qu’il entrerait dans un tel état de rage. Encore moins que cela pouvait le conduire à commettre cet impensable et irréparable crime !

Lire aussi : Fils de diplomate, vêtu d’un Jilbab, armé d’un fusil… L’incroyable histoire qui ébranla Kouba !

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close