Monde

Mauritanie: 5 ans de prison pour le principal accusé du rapt de 2 Italiens

  •    Abderrahmane Ould Meddou avait plaidé non coupable devant la Cour criminelle de Nouakchott où il a comparu.
  •  
  •    Ce Malien avait été arrêté dans le sud-est de la Mauritanie, zone frontalière du Mali, quelques jours après le rapt dans la région, le 18 décembre, d’un couple d’Italiens qui se rendaient en minibus au Burkina Faso.
  •  
  •    Il avait été inculpé et écroué à Nouakchott pour son "implication" dans cet enlèvement, revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Les deux Italiens avaient été libérés dans le nord du Mali en avril 2010, après quatre mois de captivité.
  •  
  •    La Cour criminelle de Nouakchott a par ailleurs condamné à 5 ans de prison avec travaux forcés le Mauritanien Taleb Ould H’Mednah pour "appartenance à une organisation terroriste, entraînement à l’étranger et planification pour des opérations d’enlèvements d’étrangers en Mauritanie".
  •  
  •    M. Ould H’Mednah avait été arrêté au Sénégal en 2009 et remis aux autorités de son pays qui avaient lancé contre lui un mandat d’arrêt international pour ses relations avec Aqmi.
  •  
  •    Un autre Malien, Aghbay Ould Bouya, accusé de "trafic en relation avec Aqmi", a aussi été condamné à deux ans de prison ferme. La Cour a acquitté un troisième Malien, El Hadj Ould Boudenna, et un Algérien, Ridha Mohamed Ahmed, jugés pour leur appartenance présumée à Aqmi.
  •  
  •    Ces condamnations clôturent une série de jugements de présumés membres d’Aqmi contre lesquels la Cour criminelle a prononcé cinq condamnations à des peines de mort, notamment contre le principal auteur du meurtre de l’Américain Christopher Legget, tué en juin 2009 dans un quartier de Nouakchott, un assassinat revendiqué par Aqmi.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *