Monde

Mauritanie: la presse appelée à plus de responsabilité face au terrorisme

  •    "Il ne s’agit pas pour nous de réprimer la presse, sa liberté étant sacrée, mais nous voulons qu’elle fasse preuve de plus de responsabilité dans le traitement de l’information qui concerne les actes terroristes", a déclaré le ministre, Hamdi Ould Mahjoub, mardi à l’AFP.
  •  
  •    "Il faut notamment éviter de faire l’apologie du terrorisme qui sème partout la mort et la terreur, a-t-il ajouté.
  •  
  •    Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz avait fustigé dimanche à l’ouverture de ce forum sur le terrorisme le comportement de "certains medias" locaux qui "ont donné écho à la propagande des ennemis, nous accusant de mener une guerre par procuration et parlant de défaite cuisante pour nos forces armées lors des derniers engagements".
  •  
  •    Des participants au forum ont appelé au "civisme" et au "patriotisme des journalistes", invitant parfois le gouvernement à mettre en branle "l’arsenal juridique répressif" contre les "auteurs de l’apologie du terrorisme".
  •  
  •    D’autres intervenants ont eux appelé le gouvernement à "ouvrir les sources de l’information pour contrecarrer la propagande et les rumeurs de l’ennemi" qui, selon eux, "profite du vide créé par l’absence de l’information officielle".
  •    
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *