AlgérieSociété

Médéa : Les cambrioleuses en « Hidjab » étaient des… hommes, La BRI tombe des nues !

Algérie – Le 31 juillet de l’année en cours, un homme se présente à la Sûreté de Médéa…

Il est bijoutier dans le centre-ville et vient déposer plainte contre un homme déguisé en femme qui a tenté de le cambrioler en le menaçant avec un pistolet.

C’est après qu’il se soit rendu compte qu’il s’agissait d’une arme en plastique qu’il a tenté de se défendre et lui a couru après, mais le criminel s’est enfui.

Le site El Khabar qui rapporte l’information indique que c’est suite à cette plainte qu’une enquête a été ouverte par la brigade de Recherche et d’Investigation (BRI) de Médéa. Parmi le dispositif mis en place : la multiplication des patrouilles de police.

Le 4 août, la BRI tombe des nues !

Et c’est lors d’une de ces patrouilles que le 4 août, des éléments de la BRI tombent sur une voiture touristique suspecte au niveau de la cité de Karkara. A l’intérieur, un homme et trois femmes voilées. Mais à peine les occupants du véhicule ont-ils vu les policiers qu’ils démarrent en trombe. Poursuivis puis arrêtés, il s’est avéré que les trois femmes voilées étaient des… hommes.

La fouillé du domicile de l’un d’eux a permis aux policiers de mettre la main sur le pistolet en plastique ayant servi au cambriolage du bijoutier du centre-ville de Médéa… Tout ce beau monde a fini par être remis aux autorités judiciaires et attendent désormais leurs procès.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close