AlgérieSociété

Étudiante le jour, « Mafia » le soir… La bande de Ksar El Boukhari sous les verrous !

Algérie – Elle est passée par les trois cycles scolaires avec brio. Baccalauréat en poche, elle s’inscrit à l’université et est prête à entamer un cursus d’études supérieurs…

Pourtant derrière cette apparente réussite se cache une autre facette de la personnalité et de la vie de cette jeune étudiante assidue : elle est membre de l’une des plus dangereuses bandes criminelles sévissant dans la ville de Kasr El Boukhari à Médéa !

En effet, la jeune étudiante et ses quatre complices armés de couteaux âgés de 22 à 43 ans semaient la terreur dans la ville. Très peu osaient déposer plainte de peur de représailles.

Selon ce que rapporte le site Ennahar Online, c’est finalement le témoignage de deux de leurs victimes qui mèneront la Brigade d’Investigations et de Recherches (BRI) à cette bande. Les éléments de ce corps appréhenderont en effet, les cinq membres, l’étudiante compris, dans une voiture garée dans le centre d’un des quartiers populaires de Kasr El Boukhari.

Arrêtés puis remis aux autorités judiciaires, le procureur au vu des faits qui leur sont reprochés, a ordonné leur mise sous mandat dépôt pour création d’une bande criminelle, vols avec violence, détention d’armes blanches et détention et vente de produits psychotropes. La jeune fille au parcours scolaire exemplaire doit désormais faire face aux conséquences de ses choix sur lesquels elle devra répondre lors de son procès…

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close