En direct

Medelci : les relations de coopération avec le Conseil constitutionnel français sont constantes

 Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, a affirmé jeudi à Paris que son institution entretient des relations de coopération avec le Conseil constitutionnel français, soulignant que les visites régulières permettent de les faire avancer.

En effet, Mourad Medelci a fait savoir que sont institution entretient des relations avec le le Conseil constitutionnel français.

« Nous avons depuis toujours des relations de coopération avec le Conseil constitutionnel français et les visites que nous nous rendons nous permettent de les évaluer et de les faire avancer », a-t-il indiqué dans une déclaration à l’APS, peu avant le début des travaux de l’Association des Conseils et Cours constitutionnels ayant en partage l’usage du français (ACCPUF) à laquelle l’Algérie a été invitée.

Par ailleurs, il a rappelé qu’une « importante délégation du Conseil constitutionnel algérien s’est déplacée, en juin dernier à Paris, pour  examiner avec nos partenaires français tout ce qui peut permettre d’éclairer nos lanternes en ce qui concerne la mise en place de ce qu’ils appellent ici la question prioritaire constitutionnelle (QPC) et que nous appelons l’exception d’inconstitutionnalité ».

L’exception d’inconstitutionnalité entrera en vigueur, rappelle-t-on, en mars 2019 et la période actuelle est mise à profit par le Conseil constitutionnel algérien pour étudier les expériences étrangères comparables.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close