En direct

Medelci: solution possible sans un départ de Kadhafi

  •    "Le départ de Kadhafi ne doit pas être une condition préalable au règlement politique mais une probabilité parmi d’autres, si les Libyens le veulent", a-t-il déclaré au quotidien de langue arabe El Chourouk.
  •  
  •    "L’Algérie respectera la décision du peuple libyen", a-t-il souligné.   Pour M. Medelci, "il y a un revirement dans les pays qui exigeaient le départ de Kadhafi comme condition préalable" à toute résolution du conflit. "Aujourd’hui ils sont sûrs que c’est impossible si les Libyens ne le veulent pas", a encore ajouté le ministre pour lequel il faut rechercher un règlement sincère de la crise libyenne, sans arrière-pensées.
  •  
  •    Revenant sur les accusations portées par le Conseil National de Transition libyen (CNT) d’un soutien militaire algérien au colonel Kadhafi, le chef de la diplomatie a réitéré que les rebelles n’avaient pas de preuve.
  •  
  •    "Continuer à accuser l’Algérie sans preuve affaiblit la position des accusateurs et renforce la position de l’Algérie", a estimé M. Medelci.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!