En directAlgérie

Médicaments : Pourquoi il faut réévaluer leurs prix …

Algérie – A un moment où l’Algérie arrive à couvrir plus de 50% de ses besoins en médicaments, le président de l’Union nationale des opérateurs de la pharmacie juge indispensable d’en réévaluer les prix…

« Si nous continuons comme çà », c’est à dire à maintenir le coût du médicament à son niveau actuel, « nous allons assister à un déclin de cette industrie » avec le risque de retour à la case « importation ». C’est ce qu’a indiqué, lundi 3 mars, sur les ondes de la chaîne III de la Radio Nationale, M. Abdelwahad Kerrar.

Quand on lui demande si les réajustements qu’il propose doivent se faire au détriment de la couverture de sécurité sociale des malades, il répond que c’est grâce à une bonne production des produits de soins que « nous avons réussi à baisser les prix » et a employer « des centaines de milliers d’Algériens ».

L’intérêt d’une telle mesure, si l’on en croit l’intervenant, contribuerait à assurer « l’accessibilité aux soins », à mettre à la disposition des patients « des médicaments de qualité » et à installer une industrie pharmaceutique « forte et performante ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close