Monde

Mercenaires tchadiens en Libye: des rebelles tchadiens inquiets

  •    "Dans l’état actuel des informations que nous possédons aucune preuve réelle nous a été apportée sur la présence de ces soi-disants mercenaires africains et moins encore tchadiens et des supposés exactions et de meurtres qu’ils auraient commis", souligne un communiqué parvenu à l’AFP à Libreville. 
  •  
  •    "Nous avons, au contraire, vu et entendu une manifestation de haine contre les Noirs et les Africains par des manifestants convaincus de la réalité de ces rumeurs", selon le texte signé du porte-parole de l’UFR Abderaman Koulamallah
  •  
  •    "La colonie tchadienne en Libye est l’une des plus importantes et il faut éviter de la livrer en pâture à la vindicte populaire (…) L’amalgame Noir ou africain=mercenaire est trop facile et gagne de l’ampleur en Libye faisant  craindre les pires bavures", ajoute M. Koulamallah. 
  •  
  •    "Nous ne pouvons que souhaiter ardemment que la Libye retrouve la paix et la sécurité et qu’elle choisisse librement son destin. La stabilité et la cohésion de ce pays frère est un élément important pour l’Afrique et particulièrement pour notre pays. L’opposition tchadienne se tient toujours aux côtés de ceux qui luttent pour un devenir meilleur", conclut le texte. 
  •  
  •    Le ministère des Affaires étrangères avait démenti vendredi la présence de mercenaires tchadiens en Libye.
  •  
  •    Toutefois, un des principaux chefs rebelles tchadiens, le général Mahamat Nouri, exilé à Doha, affirmait lui que le président tchadien "Idriss Deby seul endosse toutes les responsabilités des crimes que ses hommes sont en train de commettre contre le peuple frère libyen". 
  •  
  •    "Idriss Deby et Mouammar Kadhafi ont fait hier cause commune contre le peuple du Tchad et aujourd’hui contre le peuple de Libye en lutte pour la liberté, la justice et la démocratie", soulignait-il.
  •  
  •    Après des années de tensions graves avec la Libye, avec qui le Tchad a été en guerre dans les années 1980, Idriss Deby entretenait d’excellentes relations avec le colonel Kadhafi, qui a souvent servi de médiateur entre le Tchad et le Soudan.
  •    
  • Ennaharonline
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!