En direct

Messahel: l'Afrique capable d'enrayer le terrorisme au Sahel

  •    "Je suis confiant (dans) le retour de la paix et de la stabilité de la région grâce aux capacités que les pays africains, eux-mêmes, peuvent développer pour peu que tout soit bien compris. La lutte antiterroriste est l’affaire de tous", a-t-il dit à la radio algérienne.
  •    "Les faits sont là. Il y a une menace terroriste dans la région du Sahel  et nous savons qui est derrière. Ce sont des groupes qui se réclament d’Al-Qaïda.  C’est une menace qui est réelle et certaine", a ajouté M. Messahel.
  •    Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) reste très active dans cette immense zone désertique difficile à contrôler où les enlèvements d’Occidentaux constituent de plus en plus un moyen pour renflouer ses caisses et poursuivre le combat.
  •    Cinq Français, un Togolais et un Malgache, des collaborateurs des groupes français Areva et Satom, ont été enlevés le 16 septembre au Niger puis transférés au Mali.
  •    "Aujourd’hui il y a de plus en plus de coordination, d’échanges d’informations et un travail qui se fait à tous les niveaux des pays de la région", a encore dit M. Mesahel.
  •    Alger a créé en avril un poste de commandement régional à Tamanrasset (sud) pour coordonner les activités de son armée, associée à celles de Mauritanie, du Mali et du Niger.
  •    Le ministre a estimé que la communauté internationale a également "un rôle d’appui, de soutien, de formation et de renforcement des capacités de soutien logistique et d’information".
  •    Il a ajouté que son pays militait pour que les décisions de l’ONU concernant le paiement des rançons aux groupes armés soient "effectives" et pour que l’Europe prenne des dispositions pour criminaliser" à son tour ces opérations financières.
  •    Le Conseil de sécurité de l’ONU avait adopté le 17 décembre 2009 une résolution "criminalisant le paiement de rançons", en particulier à des "entités terroristes", comme l’a également fait l’Union africaine le 3 juillet 2009.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close