En direct

Mesures disciplinaires sévères en cas de tentative de fraude au Bac

Toute tentative de fraude aux épreuves du baccalauréat expose son auteur à l’exclusion pour une durée de cinq années, a affirmé lundi à Alger la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit.

    Lors du Forum de la Radio nationale, la ministre a déclaré que toute tentative de fraude au baccalauréat expose son auteur à l’exclusion pour une durée de cinq années, sanction la plus sévère, a-t-elle dit. Elle a affirmé dans ce contexte qu'”elle ne permettra à personne de porter atteinte à la crédibilité du baccalauréat.

   Le secteur de l’éducation a entamé des opérations de sensibilisation en direction des parents et des élèves pour les inciter à compter sur soi et à s’interdire toute tentative de fraude, a-t- elle expliqué.

  Concernant d’éventuelles erreurs dans les sujets des épreuves, Mme Benghebrit a souligné le renforcement du contrôle à travers la mise en place d’une deuxième commission de vérification des sujets des épreuves, précisant que chaque commission travaille indépendamment de l’autre.

   De même qu’il a été institué un protocole de révision des sujets du baccalauréat supervisés par l’office national des examens et concours (ONEC) en coordination avec la tutelle.

 

   

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *