En direct

Michelin cède ses activités en Algérie, restructure sa production en France

    
Le géant français du pneumatique Michelin  a annoncé lundi son intention de céder ses activités en Algérie à une société  privée algérienne et de restructurer sa branche poids lourds en France.    Michelin a annoncé qu’il allait céder dans un premier temps 67% de ses  activités en Algérie à la société Cevital, premier groupe privé du pays. A  terme, cette participation sera augmentée à 100%, précise Michelin dans un  communiqué.    Le groupe français arrêtera de fait la production de pneus poids lourds  dans son usine d’Alger fin 2013. Cevital "s’est engagée à proposer à chacun des  600 salariés de l’usine un emploi dans une de ses activités dans le pays",  selon Michelin.    En France, Michelin compte arrêter la production de pneus poids lourds sur  son site de Joué-lès-Tours (ouest) d’ici le 1er semestre 2015, entraînant la  suppression de 730 postes sur les 930 existant.    Cette décision s’explique par la forte baisse de la demande pour ce type de  pneus en Europe, selon Michelin qui veut en regrouper la production dans son  usine de La Roche-sur-Yon (ouest), dont la capacité passerait de 800.000 à 1,6  million d’unités produites par an d’ici 2019.    Michelin veut parallèlement augmenter sa production de pneus de génie civil  et agricole en France, moderniser son centre de recherche et d’innovation à  Clermont-Ferrand (centre) et investir en tout "environ 800 millions d’euros en  France de 2013 à 2019". 

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!