Monde

Migrants en Méditerranée: l'ONU envisage une résolution

L’ambassadeur russe à l’ONU Vitali Tchourkine a indiqué mercredi que le Conseil de sécurité étudiait la possibilité d’adopter une résolution permettant aux Européens d’intervenir dans la crise migratoire en Méditerranée.

   Il s’agit d’un texte “plus limité” que celui prévu initialement, a-t-il souligné lors d’une conférence de presse pour présenter le programme de la présidence russe du Conseil en septembre.

   Ce texte, s’il était adopté, ne permettrait qu’une intervention navale européenne “en haute mer, et non dans les eaux territoriales” libyennes, contre les passeurs qui incitent des centaines de milliers de migrants à risquer leurs vies pour franchir la Méditerranée à partir de la Libye.  

   Tchourkine n’a pas donné de détails sur le projet de résolution, qui pourrait bien selon lui être adoptée en septembre.

   Une intervention dans les eaux libyennes impliquerait un accord des autorités du pays. Or celles-ci sont pour l’instant profondément divisées entre deux gouvernements et deux parlements rivaux. L’ONU s’efforce, en vain pour l’instant, de convaincre les factions libyennes de mettre en place un gouvernement d’union nationale.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!