Monde

Migrants: l'UE se donne jusqu'au sommet du 17 mars pour un accord avec la Turquie

L’Union européenne se donne jusqu’à son prochain sommet, les 17 et 18 mars à Bruxelles, pour “affiner les détails” en vue d’un nouvel accord avec la Turquie pour stopper l’afflux de migrants, a indiqué lundi soir le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel sur Twitter.

  “Percée avec la Turquie”, a salué de son côté le directeur de cabinet du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, Martin Selmayr, sur le réseau social.

   Dans une déclaration finale au nom des 28, le président du Conseil européen Donald Tusk, “a incorporé les éléments les plus importants de la propositions turque. Elle les nomme et les salue, tout en précisant qu’elles doivent être affinées et précisées en vue du prochain Conseil européen de la semaine prochaine”, a expliqué une source européenne à l’AFP.

   La proposition phare faite par la Turquie, à savoir le renvoi des réfugiés syriens arrivés dans l’UE depuis la Turquie, à condition de reprendre, par des voies légales et sûres, autant de réfugiés syriens directement depuis le sol turc, y est mentionnée.

   Mais M. Tusk y évoque également les nouvelles exigences mises sur la table par Ankara, à savoir une aide supplémentaire de trois milliards d’euros pour les 2,7 millions de réfugiés installés son territoire, un régime sans visas avant fin juin pour les ressortissants turcs et l’ouverture de négociations sur de nouveaux chapitres d’adhésion à l’UE, a précisé cette source.

Afp 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *