Monde

Migrants: la Grèce annonce que quatre des cinq hotspots prévus "sont prêts"

Quatre des cinq “hotspots” d’enregistrement des migrants prévus sur les îles grecques situées face à la Turquie sont “prêts à fonctionner et à accueillir les réfugiés”, a annoncé mardi le ministre de la Défense grec Panos Kammenos.

  Il s’agit des centres de Lesbos, Chios, Leros et Samos. Le cinquième, à Kos, où une partie de la population fait de la résistance, sera prêt “dans cinq jours”, a promis M. Kammenos lors d’une conférence de presse à Athènes.

  La Grèce, qui a vu transiter 850.000 migrants, est critiquée par l’UE pour sa lenteur à installer ces centres. Elle s’était engagée à ce qu’ils soient prêts pour le sommet européen des 18 et 19 février.
  Ces structures permettent à la fois d’accueillir jusqu’à trois jours, de soigner si nécessaire et d’enregistrer le plus sûrement possible les personnes qui arrivent, grâce à des prises d’empreintes digitales électroniques (système Eurodac).
  Il s’agit également d’y déterminer qui est éligible à l’asile (la plupart des Syriens, Afghans, Irakiens le sont) et qui sont des migrants économiques, incités à rentrer chez eux.

Afp 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!