Monde

Migrants : un parti populiste allemand dépose une plainte contre Merkel

 Le parti populiste allemand Alternative für Deutschland (AfD, Alternative pour l’Allemagne) a annoncé vendredi avoir déposé une plainte contre la chancelière Angela Merkel pour « traite d’êtres humains » pour avoir ouvert les portes de l’Allemagne à des centaines de milliers de réfugiés.

 « Madame Merkel enfreint avec sa politique des frontières ouvertes l’article 96 – traite d’êtres humains – (du code pénal) qui prévoit une peine de cinq ans de détention ou une amende », a dit dans un mail à l’AFP un porte-parole du parti, Christian Lüth.
 « Nous espérons que cette plainte aboutira mais nous voulons aussi envoyer un signal comme quoi Madame Merkel enfreint le droit en vigueur en Allemagne et en Europe », a-t-il souligné, jugeant que cette plainte devait amener « les citoyens à se poser la question de savoir si l’immigration incontrôlée est dans leur intérêt ».

 La plainte a été envoyée au parquet à Berlin, selon AfD.
La chancelière est critiquée, même par une partie de son camp conservateur, en raison de sa décision de ne pas limiter l’afflux de centaines milliers de migrants fuyant guerres et pauvreté.

 Des mouvements populistes et d’extrême droite ont connu dans la foulée une certaine résurgence de popularité, notamment dans l’est de l’Allemagne, où des manifestations contre les réfugiés ont rassemblé ces derniers jours plusieurs milliers de personnes.
AfD, un petit parti, a gagné quelques points dans les sondages qui lui accordent 6-7% des voix en cas d’élections législatives.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close