Monde

Migrations : 5.500 personnes traversent chaque jour la frontière gréco-macédonienn

 Environ 5.500 migrants en moyenne, en majorité des Syriens, traversent quotidiennement la frontière entre la Grèce et la Macédoine à destination des riches pays d’Europe du nord et de l’ouest, a-t-on appris dimanche auprès de la police locale.

 “Près de 60% sont des Syriens”, a affirmé à l’AFP Vassilis Tsartsanis, membre d’une organisation locale qui aide les migrants. Selon l’ONG Médecins du Monde sur place, la plupart souhaitent aller en Allemagne ou dans les pays scandinaves.

 Idomeni, un village dans le nord de la Grèce, proche de la frontière avec la Macédoine, est le principal point de passage de ces migrants. La plupart d’entre eux entrent en Grèce par les îles grecques situées au large des côtes turques. Une fois arrivés sur ces îles, ils prennent le ferry pour Athènes, où ils achètent des billets de train ou d’autocar pour aller à Idomeni.

 Pour faire face au flux constant des migrants, les autorités et des organisations bénévoles ont installé cinq grandes tentes et des toilettes à Idomeni pour faciliter le séjour de migrants, qui y restent quelques jours avant de traverser la frontière.

 La Grèce, l’une de principales portes d’entrée des migrants en Europe avec l’Italie, a reçu plus de 330.000 migrants, en majorité des réfugiés syriens, depuis le début de l’année, un chiffre multiplié par vingt par rapport à 2014, selon les autorités.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *