Culture

Mihoubi s’enquiert de l’état de santé du comédien Rachid Zighmi

 Le ministre de la Culture Azzeddine Mihoubi s’est enquis dimanche de l’état de santé du comédien Rachid Zighmi, admis samedi au centre hospitalier universitaire Benbadis (CHU) de Constantine.

Le ministre, qui était accompagné du wali de Constantine, Kamel Abbas, et du directeur général de l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins (ONDA), Sami Bencheikh El Hocine, a souhaité un prompt rétablissement à l’artiste Zighmi, après s’être entretenu avec lui quelques instants.

Dans une déclaration à la presse, M. Mihoubi a indiqué que “Rachid Zighmi est l’un des artistes algériens les plus en vue que les responsables ne peuvent ignorer de par ce qu’il a apporté au paysage artistique algérien”, ajoutant que sa visite à Rachid Zighmi qui fait face à cette épreuve est “tout à fait naturelle”.

“Cette visite symbolise la solidarité de l’Etat à travers ses institutions avec les artistes algériens et aussi l’attachement du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, afin que les catégories créatives reçoivent de l’attention et de la considération”, a-t-il dit.

Le ministre a exprimé son souhait de voir cet artiste, qui a à son actif plus de 45 œuvres artistiques (au théâtre, à la télévision et au cinéma), renouer bientôt avec l’ambiance artistique et culturelle dont il est l’un des artisans à Constantine et en Algérie.

Mihoubi a également pris connaissance des conditions de prise en charge du comédien auprès de ses proches, notamment sa fille Zohra, laquelle tout en saluant le geste du ministre, a fait savoir que son père souffre d’une tumeur à la colonne vertébrale depuis 8 mois, nécessitant plusieurs opérations chirurgicales qui ne lui ont pas permis de retrouver la mobilité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *