En directAlgérie

Le ministère des Transports et des Travaux publics, ce mauvais payeur

Algérie – En 2016, le ministère des Travaux publics n’a pas honoré plusieurs ses factures en dépit de la disponibilité des crédits, révèle le rapport d’appréciation de la Cour des comptes portant sur le règlement budgétaire.

« Plusieurs factures impayées sont en instance, et ce malgré la disponibilité des crédits », affirme le document. Et d’ajouter, « ce qui peut être considéré comme une détérioration de la soutenabilité budgétaire à court terme ».

Concrètement, le montant des factures impayées s’élève à quelques 5.539.118.70 DA, tandis que les crédits alloués étaient de l’ordre de 8.226.272,84 DA. « En ce qui concerne la gestion des programmes d’équipement délégués aux administrations et organismes sous tutelle, le montant des situations de travaux impayées s’élève, au 31/12/2016, à 238,953 milliards de dinars, alors que les crédits disponibles sont estimés à 478,114 milliards de dinars », détaille le rapport.

Pour ce qui est des travaux réalisés pour les projets financés sur le compte d’affectation spéciale, qui n’ont pas été payés, ils concernent au total huit opérations différentes dans huit wilayas. Le montant quant à lui s’élève à 598 millions de dinars.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close