SociétéAlgérie

Hadj 2018 : le ministre de la Santé donne des orientations à la mission médicale au profit des hadjis

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Pr. Mokhtar Hasbellaoui , a donné jeudi à Alger, des orientations à l’adresse des membres de la mission médicale composée de 115 personnes qui accompagne les hadjis dans les Lieux saints de l’Islam,  en vue de veiller à leur confort.  

Supervisant en compagnie du ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohammed Aissa , l’ouverture de la Journée d’orientation au profit des membres de la mission médicale qui accompagne les 36.000 hadjis algériens dans les Lieux saints , le ministre de la Santé a recommandé de « veiller à la santé des hadjis et à leur bonne prise en charge dans les Lieux saints, d’autant plus que 75% de cette catégorie dépassent l’âge des  60 ans.

A cette occasion, le ministre a rappelé que  » la mission n’est pas une mince affaire, d’autant plus qu’elle coïncide avec la saison d’été qui connait des températures pouvant atteindre, en Arabie Saoudite, les 54  et que la majorité des hadjis est âgée de plus de 60 ans, dont certains souffrent de maladies chroniques, ce qui nécessite de redoubler d’efforts pour garantir une prise en charge sanitaire à la hauteur « .

Il a également appelé, dans ce cadre, les membres de la mission à « honorer la patrie, coordonner les efforts et veiller à la bonne répartition des tâches, en vue d’améliorer la prise en charge des hadjis et placer la relation médecin- patient, au-dessus de toute considération ».

Pour sa part, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, a rappelé « les efforts consentis par les pouvoirs publics en vue d’améliorer la saison du Hadj, d’année en année « , indiquant que « le taux de 75% des pèlerins, âgés de 60 ans et plus, requiert le déploiement, sans relâche, des efforts en vue de prendre en charge les personnes les plus âgées, en termes d’orientation et de soins de santé ».

M. Aissa a insisté, devant la mission médicale, sur la nécessité de  » mettre l’accent sur le côté humain, de faire preuve de patience et de prodiguer des conseils au profit des pèlerins, quant à la bonne nutrition, l’approvisionnement en eau potable, le repos et le sommeil suffisants et la prévention contre l’exposition aux rayons de soleil, afin d’éviter toute fatigue », rappelant, ainsi, le décès de 17 pèlerins, durant la saison  écoulée, en raison des facteurs mentionnés.

Par la même occasion, le président de la mission médicale, Dr. Rabah Hamana a présenté les quatre (4) points sur lesquels se déploie cette mission, à savoir, Djeddah, La Mecque, Médine, Mina et Arafat, indiquant que le 4e point est le plus difficile, au regard de son exiguïté, ce qui amènera la mission, a-t-il dit, à être mobile et équipée de trousses médicales.

Le même responsable a assuré aux membres de la mission qu’ils seront « soutenus par les éléments de la Protection civile et les équipes saoudiennes, lors de survenue de cas complexes exigeant l’accompagnement des pèlerins aux hôpitaux. APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close